www.faune-alsace.org
 Visiteur Anonyme  [S'inscrire]
VisionatureVisionature
http://odonat-alsace.org/ http://odonat-alsace.org/sites/default/files/equipe/FauneAlsace/VisioNatureMonde.swf
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
Agenda, news, infos et stats
Consulter cartes et listes
Priorités 2017
 - 
Programme inventaires 2017
 - 
Espèces annexe 2
  Territoires
    - 
Atlas entomologiques
    - 
Pression d'observation globale
* OISEAUX
* MAMMIFÈRES
* REPTILES & AMPHIBIENS
** ÉCREVISSES
 - 
Identification écrevisses
** LIBELLULES
 - 
Libellules d'Alsace
 - 
Difficultés d'identification
 - 
Atlas préliminaire Odonates
 - 
Saisie des données libellules
 - 
Espèces cibles
  Plan régional d'actions
    - 
Plan régional d'actions Odonates
    - 
PRA Odonates : liste espèces
    - 
Cortèges odonatologiques
  Fiches espèces Libellules
    - 
Ressources générales
    - 
La Leucorrhine à gros thorax
    - 
Le Cordulégastre bidenté
    - 
L'Agrion de Mercure
    - 
La Cordulie à deux taches
    - 
Le Gomphe serpentin
    - 
Le Sympétrum déprimé
** ORTHOPTÈRES
** RHOPALOCÈRES
** HÉTÉROCÈRES
** CIGALES
** NÉVROPTÈRES
** MÉCOPTÈRES
** GRANDS BRANCHIOPODES
** MOLLUSQUES
** AUTRES ARTHROPODES
Aide et ressources
Les liens

Le Cordulégastre bidenté

Cordulegstridae

Le Cordulégastre bidenté

Cordulegaster bidentata (Selys, 1841)

Zweigestreifte Quelljungfer / Sombre Goldenring

 


Voir l'espèce


Statuts de protection

Aucun

Statuts de conservation

« Vulnérable » à l’échelle alsacienne, "Quasi-menacé" à l'échelle européenne.
Espèce PNA.


Risques de confusion

Larves et imagos des deux espèces de Cordulégastres présentes en Alsace sont semblables.

Un examen attentif doit être effectué pour toute identification de la plus rare des deux espèces : le Cordulégastre bidenté.

  Cordulégastre bidenté Cordulégastre annelé
Imago

Tache jaune réduite en haut du segment 1 (vue latérale)

Triangle occipital noir

Bord antérieur de la nervure costale noire

Généralement :

Abdomen latéralement avec 2 larges bandes jaunes, et une bande centrale réduite voire absente

Abdomen (vu de dessus) avec 1 seul paire de taches jaunes pour les segments centraux 5 à 8

 

Tache jaune en forme de C sur la bordure inférieure du segment 1 (vue latérale)

Triangle occipital jaune

Bord antérieur de la nervure costale jaune

Généralement :

Abdomen latéralement avec 3 bandes jaunes : bande centrale souvent plus développée

Abdomen (vu de dessus) avec 2 paires de taches jaunes par segment

Mâle imago Triangle anal à 3 cellules (généralement) Triangle anal à (4)-5 cellules (généralement)
Larve, exuvie

Absence d'épines latérales sur les segments 8 et 9 (loupe x 10)

Fourreaux alaires parallèles

Présence d'épines latérales sur les segments 8 et 9 (loupe x 10)

Fourreaux alaires divergents

Répartition

Rare. Jura, Vosges du Sud et Voges moyennes, Sundgau.

Potentiellement dans les forêts des Vosges du Nord, des collines sous-vosgiennes et d'Alsace Bossue.

Et certains massifs forestiers de plaine ?

CARTE

Régulièrement observé dans toute l'Alsace.

Plus fréquent sur les reliefs cependant.

CARTE

Biotope Suintements, ruisselets peu courants, sources En compagnie de C. bidenté, ainsi que dans un plus large panel d'eaux courantes, jusqu'aux rivières.


 


 


 

 

Imagos

Mâle imago C. bidenté vu de dessus : notez le triangle anal à 3 cellules, le triangle occipital noir et l'unique paire de taches jaunes sur les segments abdominaux centraux (Photo M. solari).

Imago C. bidenté vu de profil : notez la bande jaune centrale très réduite entre les deux larges bandes jaunes du thorax,
et le premier segment abdominal presque entièrement noire à l'exception d'une tache jaune réduite sur la partie supérieure
(photo B. Toury).

 

Comparez avec le Cordulégastre annelé :

- bande jaune centrale plus ou moins développée (thorax à "trois bandes")

- premier segment abdominal bordé de jaune dans sa partie inférieure

- présence d'une deuxième paire de taches jaunes, plus petites, sur les segments  abdominaux centraux (photo JM Bronner)

L'étendu de jaune est néanmoins très varaible selon les individus et des imagos "sombres" peuvent avoir des marques jaunes très réduites qui les apparentent à C. bidenté.

- Triangle anal de 4-5 cellules et bordure costale jaune (photo S. Fausten)

Larves

Masque typique des larves de Cordulégastres : masque en cuillière aux dents irrégulières et très incisées (photo L Rouschmeyer).
 

Sur les larves de plus de 1-1,5 cm, les fourreaux alaires parallèles du C. bidenté (à gauche) et divergents de C. annelé (à droite) se voient à l'oeil nu (photos R. Moratin).

L'absence ou la présence d'épines sur les derniers segments abdominaux (cas du C. annelé, ci-dessous) doit être vérifiée à la loupe, en regardant la face ventrale, après avoir "nettoyée" la larve (photo L Rouschmeyer).


Statut en Alsace

L'espèce est observée principalement sur les reliefs du Jura et des Vosges du sud et Vosges moyennes.

La reproduction de l'espèce en dehors des reliefs n'est connue que dans quelques forêts du Sundgau oriental.

Phénologie

Ce Cordulégastre émerge dès mai. Les imagos sont vus principalement en juin-juillet (août).

Méthodes de prospection

La particularité du biotope de l'espèce et la difficulté de capturer des imagos vagabonds font que la méthode la plus efficace pour rechercher les sites de reproduction est la pêche des larves.

Elle peut être faite en toute saison.

Dans l'habitat idoine (voir ci-après) :

- repérer les zones d'accumation de matière dans les vasques,

- racler quelques cm de substrat

- déposer les sur le bord (ou une planche ou une bassine)

- chercher avec la main les larves éventuellement présentes. Si le matériau prélevé est suffisement étalé, celles-ci sont faciles à voir, au moins pour les plus grandes.

L'identification des larves (d'au moins 1 cm) se fait à la loupe, après les avoir "nettoyées" dans l'eau claire.

Remettez matériau et larve dans la vasque après identification... et photo s'il s'agit d'un C. bidenté !

Si vous ne trouvez que des des larves de C. annelés... ne vous découragez pas tout de suite !

En effet, les deux espèces vivent souvent ensemble, et il est parfois nécessaire d'attraper plusieurs larves de C. annelé avant d'en trouver une de C. bidenté. Dans un habitat où des larves de C. annelé sont trouvées, il est donc utile de perséverer sur une bonne longueur d'habitat.

 

Biotopes de reproduction connus en Alsace

Il est nécessaire de concentrer les efforts de recherche sur des biotopes ayant pour caractéristiques :

- ruisselets de petite dimension (0,2 à 1 m de largeur)

- sur replats où la pente est faible, et le courant réduit. Des vasques se forment, avec accumulation de matière, dans lesquelles se tiennent les larves

- généralement, en été, ce type d'habitat grouille de vie.

Toutes les stations connues sont forestières ou en lisière de forêt. Mais ceci est du principalement à la couverture forestières dominante des massifs. Des habitats favorables pourraient aussi être trouvés en clairière ou en milieux ouverts.

 

Les pentes trop fortes, les lits avec un substrat surtout minéral, peuvent être évités.

 

Habitats dans les Vosges moyennes : noter la pente faible et le courant très réduit, permettant l'accumulation de matière dans le lit, au moins par vasques (photos R. Moratin).

 


Atlas des libellules d'Alsace : état d'avancement

Priorités de recherches :

Tous les habitats favorables sur l'ensemble des Vosges (y compris les Vosges du Nord), du Jura et les reliefs collinéens.

Autres potentialités :

Certains habitats résurgeant dans des massifs forestiers des rieds ou du nord de l'Alsace (Haguenau, Mundat...) pourraient être prospectés. Mais aucun imago n'a encore été observé dans ces secteurs.
 



Liens spécifiques

http://odonates.pnaopie.fr/wp-content/uploads/2010/12/Fiche_Cordulegastre-bidentee.pdf

http://odonates.pnaopie.fr/wp-content/uploads/2010/11/120326_cordulegastre_bidente_fev2012.pdf


ODONAT - Office des Données Naturalistes du Grand Est
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017