www.faune-alsace.org
 Visiteur Anonyme  [S'inscrire]
VisionatureVisionature
http://odonat-alsace.org/ http://www.odonat-grandest.fr/telechargements/FauneAlsace/VisioNatureMonde.swf https://www.faune-alsace.org/index.php?m_id=20368
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
Agenda, news, infos et stats
Consulter cartes et listes
Aides
 - 
Accès universel
  Manuels d'utilisation
  Validation
  Référentiels et codes
  Fonctionnement de Faune-Alsace
  Application Smartphone Naturalist'
 - 
Perdu ?
Ressources
Priorités 2020
* OISEAUX
* MAMMIFÈRES
* REPTILES & AMPHIBIENS
° CRUSTACÉS DÉCAPODES
°° MOLLUSQUES
+ ENTOMOLOGIE introduction
+ LIBELLULES
+ ORTHOPTÈRES
+ RHOPALOCÈRES
+ HÉTÉROCÈRES
+ HÉMIPTÈRES en vrac
+ HÉMIPTÈRES CIGALES
+ HÉMIPTÈRES PUNAISES
 - 
HÉTÉROPTÈRES : introduction
 - 
HÉTÉROPTÈRES : familles
 - 
HÉTÉROPTÈRES : ressources
 - 
NÉPOMORPHES
 - 
GERROMORPHES
 - 
DIPSOCOROMORPHES
 - 
LEPTODOMORPHES
 - 
PUNAISES TERRESTRES intro
  Punaises 'rouges et noires'
  TINGIDÉS
  MIROIDÉS
  CIMICOIDÉS
    - 
CIMICOÏDÉS intro
    - 
NABIDÉS introduction
    - 
NABIDÉS espèces
 - 
RÉDUVIDÉS
 - 
ARADIDÉS
  LYGAEOIDÉS
 - 
PIESMATIDÉS
  COREIDOIDÉS
  PENTATOMOIDÉS
+ COLÉOPTÈRES
+ COLÉOPTÈRES COCCINELLES
+ NÉVROPTÈROÏDES
+ HYMÉNOPTÈRES
+ DIPTÈRES
+ ARACHNIDES
++ GRANDS BRANCHIOPODES
Les liens

NABIDÉS espèces

Punaises Insectes, Hémiptères Hétéroptères

    CIMICOIDEA  Nabidea     Nabidés

Les espèces

Pour retrouver l'original des photos (hors galerie Faune-Alsace) utilisées ci-après : cliquez sur la photo.

   PROSTEMMATINAE                                                      

  • Profémurs fortement élargis (avec tranche interne formant souvent une saillie près du milieu et portant 2-3 rangées longitudinales de spinules noires)
  • Protibias très fortement élargis de la base au sommet
  • Formes brachyptères dominantes
  • Chassent principalement au sol

                                                                                                                                                                  

Prostemma guttula

  • Pronotum entièrement noir
  • Tous les fémurs rouges
  • Brachyptère (sauf exception)
  • Rostre court et robuste
  • 7-10 mm
  • Habitats thermophiles. Moeurs plutôt nocturnes. Sans doute rare.

   Photo M. Ehrhardt

                                                                                                                                                                  

Prostemma sanguineum

  • Partie postérieure du pronotum rouge. Pas de taches blanches sur le pronotum ni l'abdomen.
  • Scutellum entièrement rouge (très rarement assombri)
  • Hémélytres en général rouges sur la moitié antérieure, noirs (avec souvent 1-3 taches blanches) sur la moitié postérieure
  • Méso- et métafémurs seulement partiellement rouges, voire entièrement sombres
  • Macroptère ou brachyptère
  • Rostre court et robuste
  • 5-8 mm
  • Non signalé en Alsace. Possible sur stations thermophiles à sol sablonneux. Moeurs plutôt nocturnes.

   Photo M. Ehrhardt

                                                                                                                                                                  

Alloeorhynchus flavipes

  • Profémurs et mésofémurs armes de spinules noires et d'une saillie médiane
  • Pronotum noir avec en avant une tache triangulaire claire
  • Brachyptère (sauf exception). Hémélytres des brachyptères jaunâtres.
    dans la moitié antérieure, noirs postérieurement
  • Antennes, rostre (sauf 1er article) et pattes jaunâtres.
  • 4-6 mm
  • Une citation sur sables de Haguenau. Statut inconnu.

   Photo S. Damoiseau

 

   NABINAE                                                                       

  • Profémurs fusiformes, modérément élargis, sans saillie dentiforme et sans spinules noires
  • Protibias peu élargis de la base au sommet
  • Rostre habituellement mince avec article I très court
  • Formes brachyptères plus fréquentes
  • Chassent principalement sur les plantes herbacées et arbustes

   Identification                                                         

La clé de PERICART, 1987 est résumée ci-après :

  ESPÈCE
Connexivum, sur la face ventrale, non distinct des sternites  
       Antennes aussi longues que le corps, avec article I aussi long que la tête Himacerus apterus
       Antennes plus courtes que le corps, avec article I aussi long que la moitié ou les 2/3 de la tête  
             Connexivum dorsal noir, avec les angles antérieurs des paratergites largement jaunâtres Hymacerus (Aptus) mirmicoides
             Connexivum dorsal entièrement ou en majeure partie jaune brunâtre  
                     Angles postérieurs du pronotum coupés obliquement
Himacerus (Anaptus) major
                     Angles postérieurs du pronotum non tronqués, légèrement arrondis Himacerus (Stalia) boops
Connexivum, sur la face ventrale, séparé des sternites par une dépression distincte ou un sillon  
       Angles de la base du scutellum avec un champ glabre et brillant (parfois très petit chez les macr.) ;
       Face dorsale de l'abdomen (sauf connexivum) présentant généralement des bandes longitudinales
       sombres et claires (rarement complètement noire ou complètement claire) ;
       Hémélytres le plus souvent fortement abrégés et ne couvrant pas plus du 1/3 de l'abdomen
       [ou chez les (rares) macr., dépourvus de taches noires sur les nervures de la partie postérieure
       de la corie et de la base de la membrane]
 
             Abdomen dorsalement noir, avec 2 lignes longitudinales jaunâtres ;             
             Connexivum également jaunâtre, et plan du côté ventral
Nabis (Nabicula) flavomarginatus
             Abdomen dorsalement jaunâtre ou brunâtre, avec 2 ou 3 bandes sombres ;             
             Connexivum, sur la face ventrale, au moins légèrement épaissi en bourrelet du côté interne
 
                      Tempes 0,4 x longueur des yeux, à bords latéraux parallèles ou légèrement convergents
                        d'avant en arrière ;
                       Premier article antennaire : 1,2-1,3 x longueur du diatone ;
                       Connexivum dorsal généralement rabattu vers la face ventrale ;
                       7-9,5 mm. Milieux mésophiles ou hygrophiles
Nabis (Dolichonabis) limbatus
                      Tempes 0,6-0,7 x longueur des yeux, à bords latéraux nettement divergents d'avant en arrière ;
                       Premier article antennaire : 1,5 x longueur du diatone ;
                       Connexivum dorsal plan ;
                       8,5-12 mm. Milieux très humides.
Nabis (Limnonabis) lineatus
       Angles de la base du scutellum dépourvu de champ lisse ;
       Face dorsale de l'abdomen (sauf connexivum)  unicolore (claire, brune ou noire) ;
       Hémélytres complets, ou à membrane abrégée mais atteignant presque le sommet de l'abdomen ;
       Corps allongé et étroit (4-7 fois aussi long que la largeur du bord postérieur du pronotum)
 
             Hémelytres remarquablement allongés, à corie aussi longue que l'abdomen        Nabis (Tropiconabis) capsiformis
             Corie des hémélytres plus courte que l'abdomen          Nabis (Nabis) sp

 

                                                                                                                                                                  

Himacerus apterus

  • Antennes aussi longues que le corps, avec article I aussi long que la tête, et article II plus long que le pronotum et ne portant pas plus d'un annneau noir au sommet
  • Brachyptère (le plus fréquent) ou macroptère
  • Corps large (abdomen de la F élargi postérieurement), jamais vert
  • 8-12 mm
  • Adultes estivaux
  • Lisières. Sans doute assez commun en plaine.

   Photo M. Ehrhardt

                                                                                                                                                                  

Hymacerus (Aptus) mirmicoides

  • Antennes claires, moins longues que le corps, avec article I plus court que la tête et souvent avec un anneau brun pâle au sommet de article II
  • Brachyptère (le plus fréquent), avec hémélytres atteignant le plus souvent le tergite VI de l'abdomen et avec des membranes relativement grandes ; ou macroptère (hémélytres dépassant l'apex de l'abdomen)
  • Corps large, jaunâtre à brun sombre
  • 7-9 mm
  • Adultes visbles quasiment toute l'année
  • Lisières et friches diverses mésophiles, à toute altitude. Commun.

   Adulte Photo M. Ehrhardt

   Larve Photo M. Solari

                                                                                                                                                                  

Nabis (Nabicula) flavomarginatus

  • Abdomen dorsalement noir, avec 1 ou 2 lignes centrales jaunâtres
  • Connexivum jaunâtre, et plan du côté ventral
  • Pattes et antennes jaunätres
  • Tête, pronotum et scutellum avec des zones sombres
  • Macroptère à brachyptère
  • 7-10 mm
  • Adultes principalement estivaux. Uniquement en montagne, mais assez commun.

   Photo V. Derreumaux

                                                                                                                                                                  

Nabis (Dolichonabis) limbatus

  • Abdomen dorsalement jaunâtre, avec 3 bandes sombres plus ou moins nettes
  • Connexivum toujours clair
  • Pattes et antennes jaunâtres, fémurs avec rangées de points bruns
  • Brachyptère, sauf exceptions
  • 7-10 mm
  • Adultes principalement estivaux. Assez commun, semble plus abondant en montagne.

   Photo E. Steckx

                                                                                                                                                                  

Nabis (Dolichonabis) limbatus

  • Abdomen dorsalement jaunâtre-brunâtre, avec 3 bandes sombres plus ou moins nettes, et souvent deux bandes latérales plus claires
  • Connexivum généralement recourbé vers la face ventrale
  • Brachyptère, sauf exceptions
  • 8-12 mm
  • Marais et milieux humides. Non signalé en Alsace. Ensemble de mesures précises nécessaires pour le distinguer de l'espèce précédente !

   Photo V. Derreumaux

                                                                                                                                                                  

Nabis (Tropiconabis) capsiformis

  • Très allongé, étroit
  • Macroptère, hémélytres dépassant de loin le sommet de l'abdomen. Impossible à confondre en raison de la remarquable longueur de ses hémélytres
  • 7-9 mm
  • Non signalé en Alsace. Surtout méditerranéen, mais très forte capacité de dispersion.  Incursions occasionnelles possibles.

   Photo H. Dumas

                                                                                                                                                                  

1 - Groupe Nabis ferus / N. pseudoferus / N. punctatus

  • Toujours macroptères ou submacroptères
  • 6-9 mm
  • Trois espèces assez communes. Assez ubiquistes, sauf N. punctatus plutôt xérophile.
  • Genitalia uniquement

   Photo M. Ehrhardt

2 - Groupe Nabis brevis / N. ericetorum / N. rugosus

  • Sub-brachyptères
  • 6-9 mm
  • Genitalia uniquement - Sauf pop. de N. ericetorum bien typée : en principe reconnaissable à la coloration plus ou moins rouge brique et la taille plus étroite que celle de brevis et rugosus. Lié aux callunaies (pinèdes, landes) de plaine ou de montagne.
  • Seul N. rugosus est jugé commun (forêts de plaine comme de montagne)
  • N. brevis : répartition à préciser

   N. rugosus - photo Joe Botting

   N. rugosus - Photo P. Hey


ODONAT - Office des Données Naturalistes du Grand Est
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020