www.faune-alsace.org
 Visiteur Anonyme  [S'inscrire]
VisionatureVisionature
http://odonat-alsace.org/ https://data.biolovision.net/index.php?m_id=1 https://www.migraction.net/ https://www.faune-france.org/ https://www.oiseauxdefrance.org/ https://www.faune-alsace.org/index.php?m_id=20368
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
Agenda, news, infos et stats
Consulter cartes et listes
Aides
 - 
Accès universel
  Manuels d'utilisation
  Validation
  Référentiels et codes
  Fonctionnement de Faune-Alsace
  Application Smartphone Naturalist'
 - 
Perdu ?
Ressources
Priorités 2021
* OISEAUX
* MAMMIFÈRES
* REPTILES & AMPHIBIENS
° CRUSTACÉS DÉCAPODES
°° MOLLUSQUES
+ ENTOMOLOGIE introduction
+ LIBELLULES
+ ORTHOPTÈRES
+ RHOPALOCÈRES
+ HÉTÉROCÈRES
+ HÉMIPTÈRES en vrac
+ HÉMIPTÈRES CIGALES
+ HÉMIPTÈRES PUNAISES
+ COLÉOPTÈRES
+ COLÉOPTÈRES COCCINELLES
 - 
Coccinelles Identification
  Coccinelles clé rapide
    - 
Regroupements
    - 
1-Noires sans taches
    - 
2-Noires avec taches
    - 
2b-Noires (poilues) avec taches
    - 
3-Brunes sans taches
    - 
4-Orange à taches claires
    - 
5-Jaunes/roses à taches noires
    - 
6-Rouges/orange à taches noires
    - 
Espèces très variables
 - 
Coccinelles liste
 - 
Raretés à rechercher
+ NÉVROPTÈROÏDES
+ HYMÉNOPTÈRES
+ DIPTÈRES
+ ARACHNIDES
++ GRANDS BRANCHIOPODES
Les liens

Raretés à rechercher

Punaises Insectes, Coléoptères

    COLEOPTERA Coccinellidae      Les Coccinelles

 

Macro-coccinelles les plus rares ou les plus mal connues, à rechercher en priorité

Toutes les observations doivent être détaillées et accompagnées de photos, et si possible d'un descriptif de l'habitat en remarque.

Cliquez sur chaque photo pour accéder à l'originale

Milieux humides

Calvia quindecimguttata

Calvia à 15 points

voir 4

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Feuillus en ripisylves, marais, lisières de forêts alluviales...

Méthodes :

Battage des feuillus en forët humide : aulnes, saules, frênes... mais aussi cibler les houx

Situation en Grand Est :

Champagne-Ardenne : citation récente (2021) proche du Lac du Der (Hervé, 2021), les dernières mentions dataient fin XIXe début XXe

Lorraine : quelques données anciennes (six au total) pour attester de la présence de cette espèce dans la région. Elle est sans doute très rare mais probablement pas localisée à un secteur précis de la Lorraine. (Nicolas, 2009)

Citée d'Alsace : Juillet 1992 au sol dans des herbes à Brumath (67) dans une forêt mixte au sous-bois assez humide (in Hervé, 2021)

Sospita vigintiguttata

Coccinelle de l'aulne

voir 2

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Feuillus (principalement aulnes) en ripisylves ou forêts alluviales.

Le biotope n'étant pas rarissime, il est probable que l'espèce vive principalement en hauteur et de fait passe quasi-totalement inaperçue.

Méthodes :

Battage des aulnes (et feuillus) en ripisylve (si possible en hauteur).

Fauchage ou à vue dans les hautes herbes sous les arbres (observation récente dans le Bas-Rhin : sur orties sous la ripisylve un jour de pluie d'avril)

Situation en Grand Est :

Observées seulement exceptionnellement.

Champagne-Ardenne : Une donnée marnaise à la fin du XIX ème dans la Marne et une autre dans l’Aube sans plus de précision… (Nicolas , 2005)

Citée en Alsace Alsace de deux ripisylves de rivières : l'Ill en amont de Mulhouse (juin 1971) et le Dachsbach-67 (avril 2021).

Lorraine : huit mentions anciennes pour cette espèce, dans les Vosges et en Moselle (Nicolas, 2009)

Anisosticta novemdecimpunctata

Coccinelle des marais, C. des roseaux

voir 5 ; 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Bordures des marais, plans d'eau et rivières (éventuellement de milieux aquatiques plus resteints) dans les diverses formations à hélophytes hauts ou bas, souvent en roselières

Méthodes :

Fauchage des hélophytes bordant eau libre (voire à vue)

Situation en Grand Est :

Connue de presque tous les départements à basse altitude, possiblement assez répandue, mais observations finalement très éparses et jamais fréquentes

Champagne-Ardenne : semble bien répandue sur l’ensemble de l’arc humide en Champagne en bordure des étangs et lacs proposant des ceintures végétales favorables. A rechercher dans les autres régions naturelles.

Lorraine : jugée Espèce assez commune et répandue en Lorraine dans des milieux humides variés mais très fréquemment à proximité d'une zone d'eau libre (Nicolas, 2009)

Alsace : connue de seulement deux secteurs : bassin potassique, et différents rieds et milieux alluviaux autour de Strasbourg

Hippodamia tredecimpunctata

Coccinelle à 13 points

voir 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Bordure des marais et plans d'eau, dans les zones avec hélophytes bas (cariçaie, jonçaie, molinaie,...)

Méthodes :

Fauchage des hélophytes bas

Situation en Grand Est :

Connue de quelques localités dans l'arc de Champagne humide (et en Haute-Marne), par ex.  très présente sur les rives du lac du Der. Probablement plus présente que ce que l’on pense dans d'autres régions naturelles humides.

Connues à basses altitude dans quelques vallées de Lorraine (Meuse, Vologne, Nord Moselle)

Connues de localités éparses en Alsace : Rohrschollen, basse vallée de la Thur ou Vosges du Nord

Coccinella undecimpunctata

Coccinelle à 11 points

voir 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Prairies humides, zones inondables, marais

Méthodes :

Fauchage

Situation en Grand Est :

Champagne-Ardenne : Observée à regniowez dans les Ardennes et au Pavillon dans l’Aube. Ce sont des données historiques (Nicolas, 2005)

Lorraine : La répartition et l'écologie de cette coccinelle en Lorraine sont tout à fait originales, puisqu'elle représente une constante des prés salés où elle peut être relativement abondante à partir de la mi-juin. Elle semble néanmoins répandue dans la région bien qu'elle soit plutôt rare en dehors des vallées halophiles. (Nicolas, 2009).

En dehors de cette description, les observations sont excessivement sporadiques en Grand Est (Rhorschollen-67) !

L'espèce est à rechercher dans des contextes vériés à basse altitude, en particulier dans les grandes vallées alluviales (Rhin, Meuse, Moselle, Seine...).

Cynegetis impunctata

voir 3 ; 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Zones humides (en particulier secteurs avec Phalaris)

Méthodes :

Fauchage et battage. Examen détaillé des S.vigintiquatuorpunctata, en particulier les formes non tachetées.

Situation en Grand Est :

Espèce connue de Belgique, mais à confirmer en Grand Est.

Champagne-Ardenne : une donnée douteuse dans les ardennes en 1952 (forme sombre de subcoccinella vigintiquatuorpunctata ?) (Nicolas, 2005)

Hautes Vosges ou massif vosgien, ou grandes forêts et landes ailleurs en Grand Est

Ceratomegilla notata

voir 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Pelouses subalpines

Méthodes :

Fauchage ou battage des landes et chaumes d'altitude

Situation en Grand Est :

Non confirmée, potentielle dans les Hautes Vosges

Lorraine : Espèce montagnarde signalée du Hohneck au début du 20ème siècle, elle ne semble pas y avoir été observée depuis. Duverger (1990) l'indique également des Vosges, sans précision de localité. H.notata fait partie des espèces à rechercher sur les sommets vosgiens, zones qui ont été apparemment peu prospectées en ce qui concerne les coccinelles. Il y a fort à parier que de belles découvertes restent à faire dans ces secteurs d'altitude, mais elles nécessiteront probablement un effort important de prospection par battage, fauchage et examen des pierriers. (Nicolas, 2009)

Hippodamia septemmaculata

voir 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Tourbières acides

Méthodes :

Fauchage des herbacées en tourbières et périphérie

Situation en Grand Est :

Connues de quelques tourbières des Hautes Vosges (88) uniquement.

Oenopia impustulata

voir 1

Lech Borowiec - baza.biomap.pl

Biotopes :

Tourbières, forêts humides

Méthodes :

Fauchage, battage des ligneux en lisière des tourbières et zones humides

Situation en Grand Est :

Connue exceptionnellement d'une tourbière des Hautes Vosges (au battage d'un Bouleau blanc Betula alba)

Cité historiquement du Nonnebruch-68. Possiblement dans d'autres secteurs potentiels : Vosges du Nord, voire Warndt, forêts humides de la vallée du Rhin, massif ardennais... ?

Coccinella hieroglyphica

Coccinelle à hiéroglyphes

voir 1 ; 5 ; 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Landes humides, tourbières, milieux frais...

Méthodes :

Fauchage, battage des ligneux en lisière des zones humides

Situation en Grand Est :

Champagne-Ardenne : Plusieurs mentions dans les tourbières nord ardennaises. Présence historique dans l’Aube (Nicolas, 2005)

Données récentes restreintes à quelques stations dans le massif vosgien, tant au sud qu'au nord.

Mais il conviendra de rester attentif dans d'autres secteurs potentiels : Warndt, forêts du nord du Bas-Rhin, massif ardennais...

Adalia conglomerata

voir 5

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Résineux

Méthodes :

Battage des résineux

Situation en Grand Est :

Champagne-Ardenne :  Cité dans les ardennes en 1998 par Baugnée (Nicolas, 2005)

Lorraine : Cette coccinelle est probablement en extension, celle-ci étant favorisée par la progression des plantations de Douglas dans lesquelles elle est fréquemment présente. Elle chasse et se reproduit également sur les épicéas, plus rarement sur les sapins et les mélèzes. Elle n’avait jamais été citée de Moselle, alors qu’elle est aujourd'hui répandue dans le département sur la chaîne vosgienne. (Nicolas, 2009)

Mais l'espèce n'est qu'exceptionnellement enregistrée pour le moment (Vosges du Nord). Par manque de recherches spécifiques ?
 

Coccinella magnifica

Coccinelle magnifique,
C. des fourmilières, C. éclatante

voir 6

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Lisières et clairières ensoleillées, landes.

Méthodes :

Fauchage et battage, en insistant autour des domes de fourmis des bois Formica

Situation en Grand Est :

Semble rare et peu abondante partout en Grand Est.

Circonscrite aux grands massifs forestiers de plaine, ou aux landes et forêts des reliefs ?

Les données récentes sont restreintes aux Warndt et forêts du nord du Bas-Rhin, ainsi que au massif vosgien.

Champagne-Ardenne : connue historiquement à Gudmont (52) mais aussi dans les Ardennes (Germont, Lucky), l’Aube et la Marne (Nicolas, 2005)

Exochomus nigromaculatus

Coccinelle noire

voir 1

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Landes ensoleillées

Méthodes :

Fauchage de la vgétation basse dans les landes, battage des buissons isolés ou en lisières

Situation en Grand Est :

Semble très localisée en Grand Est. Les données récentes sont restreintes aux landes sableuses des Ardennes, du Warndt, des Vosges du Nord et du massif de Haguenau.

Champagne-Ardenne : une donnée récente sur la commune d’éteignières (08). 4 anciennes dans la Marne et deux dans l’Aube (Nicolas, 2005)

Lorraine : Une seule mention récente dans les Vosges mosellanes vient étayer les huit anciennes, pour la plupart ciblées sur le massif vosgien et ses abords. (Nicolas, 2009)

A rechercher notamment dans toutes les régions naturelles abritant des secteurs de landes acides ensoleillées.

Divers

Coccinula quatuordecimpustulata

Coccinule à quatorze taches

voir 2

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Landes sableuses et friches thermophiles principalement

Méthodes :

Fauchage

Situation en Grand Est :

L'espèce semble nettement se raréfier d'Est en Ouest.

Champagne-Ardenne : citée historiquement mais peu fréquente dans les 4 départements champardennais (Nicolas, 2005). Présente actuellement ?

Lorraine : Assez rare en Lorraine, cette espèce semble plus fréquente dans les zones sableuses acides du Warndt et des basses-Vosges que dans le reste de la région. On l'observe dans les prairies et friches sèches mais également dans les marais de plaine et les chaumes vosgiennes au moins jusqu'à 600 mètres d'altitude. L'espèce n'est qu'exceptionnellement enregistrée pour le moment (Vosges du Nord). (Nicolas, 2009)

Alsace : bien représentée au moins dans quelques régions naturelles favorables : landes sableuses des forêts du nord du Bas-Rhin, lande et friches thermophiles du bassin potassique et de la Hardt. Localement observée dans le massif vosgien, où elle est sans doute mieux répartie. Ailleurs en plaine, uniquement observations sporadiques pour le moment et statut à préciser.

Oenopia lyncea

voir 2

naturalistes-vendeens.org

Biotopes :

Feuillus en boisements thermophiles

Méthodes :

Battage (et lampe UV) en lisières et clairières dans des forêts de feuillus thermophiles

Situation en Grand Est :

Cette espèce d'obédience méridionale semble rare en Grand Est.

Assez logiquement, c'est dans différents secteurs chauds de la vallée du Rhin qu'elle a été principalement signalée : forêts de la Hardt et du Nonnenbruch, forêts sableuses du Nord du Bas-Rhin.

En 2021 elle a pu être réobservée sur un contrefort thermophile du massif vosgien à Wattwiller-68 (végétation d'une petite friche bien exposée au sud à l'aplomb d'une forêt de feuillus, alt. 500 m), habitats finalement trop peu étudiés. Les recherches doivent être réparties sur les versants thermophiles avec chênaies du premier étage des Vosges, tant au sud qu'au nord, mais aussi les falaises calcaires du Jura et les  boisements des collines sous-vosgiennes. En plaine, les forêts avec lisières chaudes (Hardt, Nonnenbruch, sur sables du nord du Bas-Rhin). Les forêts de feuillus autour des stations de taxons tels Calliptamus barbarus, Hipparchia sp, Coccinula quatuordecimpustulata, Eriogaster catax... sont à envisager comme identifant une première priorisation.

A l'ouest des Vosges, l'espèce est méconnue.

Lorraine : Seulement quatre données anciennes pour cette espèce méridionale présente très ponctuellement dans le nord de la France. Citée des environs de Metz, Nancy (forêt de Haye) et Remiremont. A rechercher dans les milieux thermophiles, notamment sur les chênes bien exposés. (Nicolas, 2009)

Ceratomegilla undecimnotata

voir 6

Petr Horsák - www.biolib.cz

Biotopes :

Potentiellement assez variés : friches, lisières ou clairières... également cultures diverses, luzernières...

Méthodes :

Fauchage, examen attentif des Coccinelles à 5 points ou Coccinelles à 7 points dans les champs

Situation en Grand Est :

Espèce méridionale erratique, qui n'est plus connue que par des observations sporadiques et éparses depuis les années 1950 dans le Nord-Est.

Une seule donnée récente, en 2021 (lisière de bosquet dans le Ried Nord - 67)

Coccinella quinquepunctata

Coccinelle à 5 point

voir 6

Petr Horsák - www.biolib.cz

Biotopes :

Potentiellement assez divers : friches, lisières ou clairières, thermophiles ou humides. Également cultures diverses, luzernières...

Méthodes :

Fauchage. Examen attentif des Coccinelles à 7 points.

Situation en Grand Est :

Réputée comme assez ubiquiste, l'espèce semble pourtant assez peu fréquente en Grand Est. Il est probable qu'elle passe inaperçue.

Les observations récentes restent très dispersées.

La recherche de l'epèce dans diverses types de cultures à la période favorable (céréales mures, luzernes en fleur) ou délaissées et friches industrielles... est -entre autres- à expérimenter plus régulièrement.

Champagne-Ardenne : données récentes à Latrecey (52) et Bay/Aube (52) par V. Nicolas. Connue historiquement mais rare dans les Ardennes, l’Aube et la Marne.

Henosepilachna argus

Coccinelle de la bryone

voir 6

naturalistes-vendeens.org

Biotopes :

Jardins, friches urbaines.... Sur cuccurbitacées, principalement la Bryone dioïque.

Méthodes :

A vue sur Bryone dioïque ou plantes apparentées.

Situation en Grand Est :

L'espèce, davantage présente dans le sud et l'ouest de la France, semble assez peu fréquente en Grand Est, même si elle est notée de manière diffuse dans tous les départements. La majorité des données proviennent des grandes agglomérations (Strasbourg, Mulhouse).

Les milieux majoritairement urbains où elle s'épanouit sont sans doute trop peu étudiés.

A LIRE : Harmonia n°3, page 38

Henosepilachna elaterii

Coccinelle du melon

voir 6

Lech Borowiec -baza.biomap.pl

Biotopes :

Jardins, friches urbaines ou rudérales.... principalement sur Concombre d'âne
Ecballium elateriumla
, ou diverses cuccurbitacées de culture.

Méthodes :

A vue sur cuccurbitacées. Examen attentif des Coccinelles de la bryone.

Situation en Grand Est :

L'espèce est surtout présente dans le sud et l'ouest de la France, mais elle est sporadiquement observée dans certaines villes du nord.

Elle reste à confirmer en Grand Est, malgré une citation ancienne lorraine (Géhin, 1846).

 

Cryptolaemus montrouzieri

voir 2b

Sami Karjalainen - www.leppikset.fi

Biotopes :

Sans doute variés. Y compris en zones urbaines et milieux cultivés.

Méthodes :

Fauchage, battage, notamment de diverses plantes ornementales

Situation en Grand Est :

Espèce australienne introduite pour la lutte biologique, présente en Belgique, mais à confirmer en Grand Est.

Rodolia cardinalis

voir 6

naturalistes-vendeens.org

Biotopes :

Sans doute divers, y compris plantes ornementales en zones urbaines et milieux cultivés.

Méthodes :

Fauchage, battage. A vue dans les jardins.

Situation en Grand Est :

Espèce australienne introduite pour la lutte biologique, présente localement en France, mais à confirmer en Grand Est.

NICOLAS V., 2005. Contribution à la connaissance des coccinelles de Haute-Marne. Bulletin de la Société de Sciences naturelles et d’Archéologie de la Haute-Marne, (Nouvelle série) 4 : 35-48

NICOLAS V., 2009. Les Coccinelles (Coleoptera Coccinellidae) de Lorraine (France). Harmonia, 2 : 3-18


ODONAT - Office des Données Naturalistes du Grand Est
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021