www.faune-alsace.org
 Visiteur Anonyme  [S'inscrire]
VisionatureVisionature
http://odonat-alsace.org/ http://www.odonat-grandest.fr/telechargements/FauneAlsace/VisioNatureMonde.swf
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
Agenda, news, infos et stats
Consulter cartes et listes
Priorités 2018
  Territoires
    - 
ABC des Vosges du Nord
    - 
Pression d'observation globale
* OISEAUX
* MAMMIFÈRES
* REPTILES & AMPHIBIENS
** ÉCREVISSES
 - 
Identification écrevisses
** LIBELLULES
 - 
Libellules d'Alsace
 - 
Difficultés d'identification
 - 
Atlas préliminaire Odonates
 - 
Saisie des données libellules
 - 
Espèces cibles
  Plan régional d'actions
  Fiches espèces Libellules
    - 
Exuvies
    - 
Ressources générales
    - 
La Leucorrhine à gros thorax
    - 
Le Cordulégastre bidenté
    - 
L'Agrion de Mercure
    - 
La Cordulie à deux taches
    - 
Le Gomphe serpentin
    - 
Le Sympétrum déprimé
    - 
Sympétrums
    - 
Aeschne des joncs / subarctique
** ORTHOPTÈRES
** RHOPALOCÈRES
** HÉTÉROCÈRES
** CIGALES
**COLÉOPTÈRES
** NÉVROPTÈRES
** MÉCOPTÈRES
** GRANDS BRANCHIOPODES
** MOLLUSQUES
** AUTRES ARTHROPODES
Aide et ressources
Les liens

Le Gomphe serpentin

Gomphidae
Le Gomphe serpentin
Ophiogomphus cecilia (Geoffroy in Fourcroy, 1785)
Grüne Flußjungfer
Green Clubtail


Voir l'espèce

Risques de confusion

La coloration vert lumineux du thorax et des yeux est en général caractéristique, même aux jumelles.
Néanmoins, attention aux confusion avec d'autres gomphidés, dont certains individus peuvent être "verdissants".

Statuts de protection

Espèce protégée
- au titre de la Directive 92/43/CEE concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages (JO des Communautés Européennes du 22 juillet 1992)
- au titre de l'Arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des insectes protégés sur le territoire national (JO du 24 septembre 1993).

Statuts de conservation limitrophes

France
Localisé principalement à deux bassins hydrographiques, celui de la Loire (le plus étendu), et celui du Rhin Supérieur.
Liste rouge F (2009) : EN
Atlas national SFO : lien

Alsace
Liste rouge Alsace (2003) : à compléter

Lorraine
à compléter
Franche-Comté
à compléter

Suisse
à compléter
Liste rouge CH (2002) : EN
Atlas du Centre Suisse Cartographie de la Faune : : accès

Allemagne
Liste rouge A (1998) : 2

Bade-Wurtemberg
Liste rouge BW (2005) : 3

Rhénanie-Palatinat
Liste rouge RP (1994) : 1

Sarre
Liste rouge Sa (1997) : R


Statut en Alsace

L'espèce est connue sur les différentes rivières descendant des Vosges du Nord, depuis la Zorn jusqu'à la Lauter.

Les comptages d'exuvies réalisés par le PNR des Vosges du Nord ont montré qu'elle est l'espèce dominante sur plusieurs rivières dans la zone de relief.
La reproduction a également été confirmé sur certains cours de plaine, lors de leurs traversées des massifs forestiers (Haguenau, Lauter), mais demande encore à être certifiée dans les zones ouvertes.
Le long du Rhin, dans le nord de l'Alsace, les observations proviennent probablement d'individus erratiques, aucune reproduction n'a été observée.
Sur le Vieux-Rhin, des récoltes d'exuvies ont permis de montrer l'existence de la seule population reproductrice connue sur le Haut-Rhin. A vu du peu d'exuvies récoltées, les effectifs de cette population semblent a priori faible.

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-alsace.org/userfiles/Insectes/Ocecilia/OceciliaRM2007.jpg

 

 

 

Atlas des libellules d'Alsace : état d'avancement

Priorités de recherches :

Concernant les tronçons de plaine des rivières du Nord de l'Alsace (nord de la Zorn inclus) :

  • la priorité est d'inventorier les rivères où l'espèce se reproduit, en réalisant au moins une recherche optimale d'exuvies sur un linéaire de 200 m minimum (voir : méthodes de prospection), par tronçon homogène (agricole, prairial ou forestier), si possible sur les sites les plus favorables ou bien des secteurs d'observations d'imagos.
  •  dans un second temps, sur les rivières où l'espèce a pu être trouvée, il convient de densifier les informations en reproduisant une recherche optimale d'exuvies en au moins un point dans chaque carrés atlas 5x5 km traversé par le cours d'eau.

Concernant le Vieux-Rhin :
- il serait intéressant également de priorité de réaliser au moins une recherche optimale d'exuvies pour chaque tronçon sans observation traversant un carré atlas 5x5 km. La canoë semble la solution la plus appropriée.

Autres potentialités :

  • rivières à lit sablonneux des Vosges moyennes (Bruche et affluents)
  • giessen rhénans à lit sablo-graveleux

Les recherches d'exuvies sont à privilégier sur des rivières, surtout après d'éventuelles observations d'adultes.

Méthodes de prospection

Les adultes ne sont pas toujours aisés à découvrir, même sur les rivières où l'espèce se reproduit en forte densité. Ils fréquentent peu les tronçons ombragés, préférant clairières, coupes forestières et friches, parfois éloignées de l'eau. Sur quelques tronçons ensoleillés, des mâles peuvent cependant être repérés sur leurs perchoirs.

 

La méthode la plus efficace consiste à rechercher les exuvies. Dans les tronçons ombragés, la végétation des berges peu dense permet de les repérer assez aisément. Les exuvies sont particulièrement visibles sur les troncs, les entrelacs de racines d'arbres riverains, ou encore sur les feuilles de lierres terrestres. Sur les tronçons plus ouverts, les exuvies sont observées sur des supports végétaux les plus divers. Elles deviennent alors difficiles à détecter, si leur densité est faible. La prospection au pic d'émergence (début juillet) permet alors d'espérer l'observation de l'un ou l'autre néonate. Sur les secteurs les plus abrités (sous les racines ou sous les ponts, des exuvies peuvent cependant être encore identifiables après plusieurs semaines.


Techniquement, la solution idéale consiste à rechercher les exuvies depuis l'eau, en longeant les rives en cuissardes ou waders (ou en nageant !). Les recherches depuis la berge -même si elles peuvent occasionnellement donner des résultats positifs- sont en général trop malaisées pour être poursuivie avec efficacité sur un linéaire suffisamment long et ne sont pas suffisantes pour certifier l'absence de l'espèce en cas de non découverte. Sur certaines rivières, berges trop abruptes ou courant trop fort rendent ce type de prospection malaisée, voire impossible sur de long linéaire. Si l'emploi d'un canoë est impossible, il convient alors de procéder par "sondage" sur les linéaires les plus simples.

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-alsace.org/userfiles/Insectes/Ocecilia/cecilia2biotope.jpg

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-alsace.org/userfiles/Insectes/Ocecilia/cecilia3biotope.jpg

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-alsace.org/userfiles/Insectes/Ocecilia/Cecilia1.jpg

 

Phénologie

Ce Gomphidé peut émerger dès début juin. Le pic d'émergence est en juillet. Les adultes peuvent voler jusqu'en septembre.

Biotopes de reproduction connus en Alsace

  • Rivières lentes du nord de l'Alsace à fond sablo-graveleux dominant (de la Zorn au sud à la Lauter au nord). Les tronçons densément occupés sont souvent à dominante forestière, que ce soit sur les reliefs des Vosges du Nord ou en plaine (massf de la Lauter, massif de Haguenau).
  • Vieux-Rhin.

 


Liens spécifiques

  • Fiche espèce PNR Vosges du Nord (PDF) : lien
  • Fiche DOCOB RhinRied-Bruch (PDF) : lien
  • Fiche de protection en Suisse (PDF) : lien
  • Fiche Natura 2000 MNHN (PDF) : lien

Publications spécifiques

  • Situation en Allemagne (all., PDF) : lien
  • O. cecilia an der Lauter-Rheinland-Pfalz (all., PDF) : lien
  • Habitats larvaires (all., PDF) : lien
  • La gestion des ruisseaux des têtes de bassin dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord (PDF) : lien
  • G. simillimus et O. cecilia am Oberrhein bei Basel (all., PDF) : lien
  • Gomphiden im Kanton Aargau-Schweiz (all., PDF) : lien
  • Die Libellen im Kanton Aargau / Teil 2 Fliessgewässer (all., PDF) : lien
  • Gomphiden-Nachweise an Fließgewässern im Kanton Aargau (Schweiz) (all., PDF) : lien

ODONAT - Office des Données Naturalistes du Grand Est
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018