www.faune-alsace.org
 Visiteur Anonyme  [S'inscrire]
VisionatureVisionature
http://odonat-alsace.org/ http://www.odonat-grandest.fr/telechargements/FauneAlsace/VisioNatureMonde.swf
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
Agenda, news, infos et stats
Consulter cartes et listes
Priorités 2019
  ABC Vosges du Nord 2018-2020
    - 
Le projet
    - 
Bilan ABC VdN 2018
    - 
Programme VdN 2019
* OISEAUX
* MAMMIFÈRES
* REPTILES & AMPHIBIENS
** ÉCREVISSES
 - 
Identification écrevisses
** LIBELLULES
** ORTHOPTÈRES
** RHOPALOCÈRES
** HÉTÉROCÈRES
** CIGALES
**PUNAISES et HÉMIPTÈRES
 - 
Cercopes
 - 
Membracidés ('Diables')
 - 
Punaises Pentatomidae
 - 
Punaise diabolique
 - 
Nèpe et Ranatre
** COLÉOPTÈRES
** NÉVROPTÈRES
** MÉCOPTÈRES
** GRANDS BRANCHIOPODES
** MOLLUSQUES
** AUTRES ARTHROPODES
Aide et ressources
Les liens

Cercopes

Six espèces sont citées en France continentale, dont quatre sur une large partie du territoire : : elles sont décrites dans la clé de François Dusoulier (2004) : http://hemiptera.free.fr/Cle_Cercopidae.html

Denis Bourgois présente des photos des trois espèces de Cercopis :
http://denbourge.free.fr/Insectes_hemiptera_homoptera_Cercopidae.htm

 

Plus proche de nous, Julien Dabry fait le point sur les Cercopes de Lorraine (https://lorraine-entomologie.org/docs/Dabry2010a.pdf), et la situation des quatre espèces pourrait être assez proche en Alsace.

                                                                                                           

Haematoloma dorsata                                                 

Se reconnait aisément au clavus (bord antérieur de l'élytre) entièrement rouge (noir chez les Cercopis).

Les adultes sont observés sur les pins (ou la végétation sous les pinèdes), en mai-juin.

Quoique assez localisée, l'espèce est présente en Lorraine en plaine mais aussi dans des pinèdes du massif vosgien à faible altitude (mais elle ne monte sans doute pas au delà de 600 m).

En Alsace, elle a été observée récemment à Steinbach-68, à 400 m d'altitude. Sa répartition est à compléter.

photo M. Ehrhardt

                                                                                                           

Cercopis intermedia le Cercope intermédiaire

Se reconnait aisément à ses genoux rouges (noir chez les deux autres espèces de Cercopis).

Espèce principalement méridionale, elle ne semble pas atteindre le quart Nord-Est, ou alors y est très rare (cité en Moselle anciennement : Della Giustina, 1983).

Mais la recherche d'individus aux genous rouges doit être systématique.

Photos indispensables en cas de découverte.

photo D. Bourgeois

                                                                                                           

Cercopis vulnerata le Cercope sanguin

A vérifier :

- genoux noirs ;

- taches rouges proximales ("derrière la tête") pratiquement jointives ;

- taches rouges apicales ("vers la pointe de l'élytre") très arquées.

Espèce ubiquiste et polyphage, présente dans une large gamme de miliuex, en plaine, mais aussi dans les Vosges jusqu'à 1000 m au moins.

Le seul cercopidé régulièrement signalé pour l'instant en Alsace.

photo M. Ehrhardt

                                                                                                           

Cercopis sanguinolenta le Cercope sanguinolent

A vérifier :

- genoux noirs ;

- taches rouges proximales ("derrière la tête") bien séparées ;

- taches rouges apicales ("vers la pointe de l'élytre") peu arquées et fines.

Est une espèce principalement méridionale non observée en Alsace, mais qui pourrait être présente sur les milieux les plus thermophiles de plaine ou des collines sous-vosgiennes, en particulier dans les stations de Petite Pimprenelle Sanguisorba minor. A chercher au printemps.

Photos indispensables en cas de découverte.

photo D. Bourgeois

 

AUTRES LIENS

Soulier-Perkins, A. (2019) COOL - Cercopoidea Organised On Line. http://hemiptera-databases.org/cool/
 


ODONAT - Office des Données Naturalistes du Grand Est
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019