www.faune-alsace.org
 Visiteur Anonyme  [S'inscrire]
VisionatureVisionature
http://odonat-alsace.org/ http://www.odonat-grandest.fr/telechargements/FauneAlsace/VisioNatureMonde.swf https://www.faune-alsace.org/index.php?m_id=20368
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
Agenda, news, infos et stats
Consulter cartes et listes
Aides
 - 
Accès universel
  Manuels d'utilisation
  Validation
  Référentiels et codes
  Fonctionnement de Faune-Alsace
  Application Smartphone Naturalist'
 - 
Perdu ?
Ressources
Priorités 2020
* OISEAUX
* MAMMIFÈRES
* REPTILES & AMPHIBIENS
° CRUSTACÉS DÉCAPODES
°° MOLLUSQUES
+ ENTOMOLOGIE introduction
+ LIBELLULES
+ ORTHOPTÈRES
+ RHOPALOCÈRES
+ HÉTÉROCÈRES
+ HÉMIPTÈRES en vrac
+ HÉMIPTÈRES CIGALES
+ HÉMIPTÈRES PUNAISES
 - 
HÉTÉROPTÈRES : introduction
 - 
HÉTÉROPTÈRES : familles
 - 
HÉTÉROPTÈRES : ressources
 - 
NÉPOMORPHES
 - 
GERROMORPHES
 - 
DIPSOCOROMORPHES
 - 
LEPTODOMORPHES
 - 
PUNAISES TERRESTRES intro
  Punaises 'rouges et noires'
    - 
Punaises 'rouges et noires'
    - 
Graphosome italien
    - 
Eurydema
    - 
Lygaeinae et consorts
  TINGIDÉS
  MIROIDÉS
  CIMICOIDÉS
 - 
RÉDUVIDÉS
 - 
ARADIDÉS
  LYGAEOIDÉS
 - 
PIESMATIDÉS
  COREIDOIDÉS
  PENTATOMOIDÉS
+ COLÉOPTÈRES
+ COLÉOPTÈRES COCCINELLES
+ NÉVROPTÈROÏDES
+ HYMÉNOPTÈRES
+ DIPTÈRES
+ ARACHNIDES
++ GRANDS BRANCHIOPODES
Les liens

Lygaeinae et consorts

Vincent DERREUMAUX propose une clé des espèces courantes de punaises "rouge et noir" allongées de France (LIEN).

Elle est illustrée ici pour les (grandes) espèces en Alsace.

 

Espèces avec un point blanc vers le milieu de la membrane          

                                                                                                           

Horvathiolus superbus

  • Un second point blanc vers l'apex de la membrane
  • 4-5 mm
  • Semble assez rare. Fréquente surtout les stations ensoleillées à digitales.

   Photo M. Solari

                                                                                                           

Melanocoryphus albomaculatus

  • Un point noir sur chaque corie ; tête entièrement noire
  • 7-9 mm
  • Semble surtout circonscrite aux stations chaudes des collines calcaires et de la plaine haut-rhinoise.

   Photo F. Vonau

                                                                                                           

Spilostethus pandurus

  • Pronotum avec deux bandes noires transversales ; tête noire et rouge
  • 11-15 mm
  • Une unique obs' à Strasbourg (2014). Statut inconnu.

   Photo Vincent DERREUMAUX

                                                                                                           

Lygaeus equestris & Lygaeus simulans

  • Pronotum traversé latéralement d'une large bande rouge ; tête noire et rouge
  • 8 - 12 mm
  • Ces deux espèces sont très proches.
    L. simulans se distingue à quelques caractères précis (poils érigés sur le scutellum ; tête marquée d'un espace rouge du tylus plus important et des noires latérales réduites) qui nécessitent confirmation !
  • L. equistris semble circonscrite aux stations chaudes de la vallée de la Thur, des collines calcaires et de la plaine haut-rhinoise.
  • L. simulans était signalée des collines de Rouffach il y a plus de 50 ans.

   Photo M. Solari

https://www.quelestcetanimal.com/hemipteres/la-punaise-ecuyere/

https://www.quelestcetanimal.com/hemipteres/la-punaise-a-damier/

 

 

Espèces sans point blanc dans la membrane                                   

                                                                                                           

Corizus hyoscyami (Rhopalidae) la punaise de la jusquiame

  • Une tache rouge dans le scutellum ; taches noires du pronotum en forme de cœur
  • 8 - 10 mm
  • Assez répandu

   Photo M. Solari

https://www.quelestcetanimal.com/hemipteres/la-punaise-de-la-jusquiame/

                                                                                                           

Tropidothorax leucopterus

  • Sscutellum noir ; pronotum avec deux grandes taches noires n’atteignant pas la tête.
  • 9 - 11 mm
  • Stations chaudes avec Dompte-venin Vincetoxicum hirundinaria.

   Photo M. Solari

A lire :  CALLOT H. 2016 - Quelques observations de pullulations d'Hétéroptères en Alsace - Bull.Soc. ent. Mulhouse, 2016- 72 (1) 6-14.

                                                                                                           

Spilostethus saxatilis

  • Pronotum avec deux bandes noires atteignant la tête rouge et noire ; cories cerclées de noir.
  • 9 - 12 mm
  • Assez répandu

   Photo M. Solari

                                                                                                           

Pyrrhocoris apterus (Pyrrhocoridae) le Gendarme

  • Chaque corie porte deux taches noires, une grande et ronde et une plus petite ; tête noire
  • 10 - 12 mm
  • Répandu

   Photo A. champan

https://www.insecte.org/spip.php?article68

https://www.insectes-net.fr/gendarme/gendarme2.htm

https://www.quelestcetanimal.com/hemipteres/le-gendarme-ou-cherche-midi/

                                                                                                           

Oxycarenus lavaterae la Punaise du tilleul

  • Tête, pronotum et scutellum noirs ; cories rouges et noires ; les élytres dépassent  le bout de l’abdomen, leurs extrémités membraneuses sont translucides et donne un aspect argenté typique.
  • 5 - 6 mm
  • Assez répandu, en progression. Sur tilleuls.

   Photo P. Hey

A lire :

CALLOT H. 2016 - Quelques observations de pullulations d'Hétéroptères en Alsace - Bull.Soc. ent. Mulhouse, 2016- 72 (1) 6-14.

https://www.zoom-nature.fr/la-punaise-du-tilleul-une-expansion-de-masse-vers-le-nord/

                                                                                                           

Arocatus longiceps
Arocatus melanocephalus
Arocatus roeselii

  • Chaque corie porte une tache noire (forme variable) ; tête noire ; scutellum sans triangle rouge central
  • Trois petites espèces très proches qui nécessitent un examen très attentif !
  • 5 - 8 mm

   Photo M. Ehrhardt

A lire :

CALLOT H. (2009) : Arocatus longiceps Stål, 1872 (Hemiptera Lygaeidae), espèce envahissante vivant sur les
platanes, est abondant en Alsace.

HOFFMANN, H.-J., 2008. - Auf Platanen : Nur Arocatus longiceps oder doch auch A. roeselii ? Heteropteron : 26, 24-29.

Kondorosy, Előd & Gao, Cuiqing & Bu, Wenjun. (2013). A review of the genus Arocatus from Palaearctic and Oriental Regions (Hemiptera: Heteroptera: Lygaeidae). The Raffles bulletin of zoology. 61. 687-704.

En résumé :

  A. longiceps A. roeselii A. melanocephalus
Coloration Globalement assez variable, jaunâtre à rougeâtre, plutôt pâle.

Cories : avec tache noire centrale "floue" et variable.
Exocories jaune-brun ou rougeâtres.
Rougeâtre, plutôt vive.


Cories : généralement rouge avec tache noire centrale et partie apicale rouge.
Exocories bicolores, rouges puis noires.
Dominante sombre.
Connexivum bicolores, noir et rouge.

Cories : partie apicale et bordure externe noires.
Tête (longueur) Dépassant la distance interoculaire (presque aussi longue que large) Ne dépassant pas la distance interoculaire Inférieure à la distance interoculaire
Rostre Atteint au moins les pattes antérieures Atteint généralement  les pattes médianes ou postérieures Ne dépasse pas les pattes médianes
Habitat

Surtout sur Platanes.
Les adultes hiverne en agrégats sous l'écorce des platanes.
Sans doute fréquent en milieu urbain.

Surtout sur Aulnes.
Les adultes hiverne en agrégats sous l'écorce des Aulnes (mais individus sous platanes non exclus si aulnes proches ?).
Peu commun ?

Lié aux Ormes.
Les adultes hiberne en agrégats sous l'écorce des Ormes (ou arbres proches).
Semble rare.


ODONAT - Office des Données Naturalistes du Grand Est
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020